Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un humain dans la masse !

Un humain dans la masse !

Blog sur les sujets de la vie quotidienne. Savoir se mettre en lumière pour apprendre à évoluer. Curiosité, Neutralité, Point de vue exterieur. Ni pour. Ni contre. Bien au contraire


Cali "A deux Pas" - Chanson - Paroles - Explication (les choses defendues)

Publié par Julien sur 3 Décembre 2016, 15:20pm

Catégories : #Musiques

En ce 3 décembre, j'ai envie de parler d'une des nouvelles chansons de Cali, tirée de son nouvel album LES CHOSES DEFENDUES. 
A la première écoute, elle ne m'a pas marqué plus que ça, mais à force d'écoutes, cette chanson est vraiment à mes oreilles, enormissime ! 

La musique déjà, qui sonne très différent de toutes les autres musiques de Cali. Bien qu'on pourrait mettre cette musique dans la même catégorie (à quelque chose près hein) de DOLOROSA, Mais bon, "A deux pas" reste tout de même unique quand on y réfléchit bien. Même dans la manière de chanter, ça déroute à la première écoute.

Le texte est très curieux, au départ on se demande bien ce Cali a voulu chanter. Tellement on est hypnotisé par la musique, on ne fait plus gaffe au texte. On entend des bouts par ci par là, on comprend vaguement une histoire d'amour qui n'aura jamais lieu, par la peur de franchir ses deux pas manquants "de trop". Mais je pense plutôt, tout simplement un mariage (vu qu'il parle d'une cathédrale) qui ne veut pas être franchi, de peur de tomber dans ce "piège" de l'amour fermé à double tours. Tout dépend si on se place le personnage en timide qui n'ose approcher aucune fille. Ou si on place le personnage en un Homme déjà amoureux, prêt ou non à franchir une autre marche dans la relation.  (en plus la chanson d'avant, est "Le mariage"). 

Que pensez vous de cette chanson ? 
Que pensez vous du texte ? 

Voici les paroles 

Vous êtes là, devant moi
Et vos cheveux qui coulent
Sur votre dos si beau
Et le soleil qui perce votre robe
Et qui se glisse entre vos jambes
Jusqu'en haut
Et par vos fesses je vois les vitraux
Du Chagall immortel
De la cathédrale de Metz
Vous êtes là à deux pas
Vous êtes là à deux pas

Vous êtes là à deux pas
Deux pas c'est toute une vie
A baisser la tête timide
Une vie à jamais oser enjamber
A sauter dans le vide
A rester dans sa chambre
A bouffer le verbe aimer
Vous êtes là à deux pas 
Juste là devant moi

Vous êtes prete devant moi
Et mon coeur voudrait mordre
Mais mes jambes ne peuvent pas
Deux pas il n y a que le bras à tendre
Vous êtes là à deux pas

Alors je baisse la tête
et je retourne là bas
Vers le bruit de la vie
Ce soir dans ma chambre vide
En reniflant votre dos
Je brulerai stupide
encore une fois c'était deux pas de trop.

CALI

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents