Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un humain dans la masse !

Un humain dans la masse !

Blog sur les sujets de la vie quotidienne. Savoir se mettre en lumière pour apprendre à évoluer. Curiosité, Neutralité, Point de vue exterieur. Ni pour. Ni contre. Bien au contraire


[DARC DANIEL] "Crever c'est comme baiser, c'est pas parce qu'...

Publié par Julien sur 24 Mars 2017, 14:05pm

Catégories : #Musiques

 

.... qu'on en a envie qu'il faut l'faire tout 'suite 


Daniel Darc , 
J'en ai déjà parlé quelques avis plus tôt, sur son avant dernier album.
En novembre dernier (punaise déjà bientôt un an) il a sorti son tout nouvel opus : La taille de mon ame .

Le titre, l'affiche, le noir et blanc : tout résonne du style Daniel Darc. Y'a toujours un bout de texte ou de chansons à connotations religieuses dans ses chansons. ici ça ne manque pas.


Je me souviens très bien quand avoir acheté cet album : le jour de sa sortie (ou du moins dans la semaine). C'était pour un week end vadrouille, l'album a servi de BO pour le trajet. Du coup la mémoire étant fascinante, elle permet d'ancrer des souvenirs sur des musiques et me voilà avec ce week end de novembre dans la tête quand j'enclenche l'album.

Ce petit moment de vie personnel pour expliquer qu'on était deux à découvrir l'album : moi qui connaissais bien Darc et qui aimais vraiment son style et dont j'attendais grandement de cet album. Et une autre personne de sexe féminin (soyons fous, balançons les détails), qui n'avais jamais trop entendu ce Daniel Darc, mis à part un morceau ici ou là et puis surement son époque "Taxi Girl" avec son "Cherchez le garçon". Bref on va dire NADA.

Venons en à la conclusion de ce petit moment de vie personnel ; on peut très bien aimer cet album, même quand on ne connait pas trop le bonhomme et ce qu'il a pu faire . Faut dire que cet album c'est un peu une histoire, un film qui se déroule sous nos yeux. Y'a 16 morceaux mais pas mal d'interludes, des moments entre les chansons où Darc nous raconte deux trois trucs, histoire de lier les chansons entres elles. Donc sur 16 morceaux, quatre titres sont en fait des bouts de textes de moins d'une minute !


Voix de grand mère sur fond de gainsbourg ?


C'est vrai que pour le coup, par moment on peut presque avoir l'impression d'une petit grand mère qui baffouille trois quatre mots sur des grands élans musicaux. Il faut accrocher à cette voix si particulière qui, sur cet album, a des sonorités parfois particulières. Bref voix quasi déchirée.

L'inspiration gainsbourg est très profonde. 
My Baby Left Me : est un exemple flagrant qui ressemble à Bonnie and Clyde à plein nez. 
D'autres morceaux comme Ana qui vont rappeller fortement l'album "Melody".

Mais malgré cela, Darc tient sa propre corde, son propre chemin est bien tracé. Il mélange subtilement guitares lourdes et violons langoureux. Rythme posé et rythme endiablé. Spirale infernale et chemin plus classique. Bref tout y passe.
Il ne faut juste pas se fier au single "C'est moi le printemps" qui est un tube très "radio" mais qui ne ressemble pas du tout au style habituel de Darc. Cela dit la chanson est très sympathique !


A qui cet album ne plaira pas ?


Disons le tout de suite, Daniel Darc ne chante pas, il parle beaucoup. Faut aimer ce style mi chanté , mi parlé , mi drogué. Musicalement c'est riche, vocalement c'est pas du Caruso, soyons bien clair. Moi j'aime ce style, un peu déchiré, et cette voix qui sent la vie (ou peut être la mort), allez disons : le vécu (mais on peut très bien vivre sans se droguer hein). BREF ! Vous aimerez tout au plus la deuxième chanson (le single) mais pas plus. Mais jetez une oreille on ne sait jamais !

Sinon .

Aux amateurs du chanteur, cet album est très bon, très vrai, très profond. La voix peut paraitre amochée, c'est vrai, mais c'est aussi ce qui donne ce petit charme supplémentaire. L'inspiration très gainsbourienne par moment n'est pas en trop. Musicalement c'est divin pour certains morceaux, plus quelconque pour d'autres, mais le tout forme un bon truc bien homogène. 


Un mot de plus


- J'aime le petit uKulélé sur Les filles aiment les tatouages
- J'ai un gros coup de coeur pour Quelqu'un qui n'a pas besoin de moi : son coté panique à bord, me plait beaucoup
- J'aime la simplicité et la réalité plein d'amertume de Les voeux de bonne année
- J'aime chantonner sur C'est moi le printemps parce que c'est tout frais et tout plein d'oxygène par rapport au reste
- J'aime la dynamique sévère de C'était mieux avant : à mettre à fond sur l'autoroute, ça décoiffe !
- J'aime les petits interludes et les références cinématographiques qu'on trouve ici et là


Playlist

1 Ira
2 C'est moi le printemps
3 La taille de mon âme
4 C'était mieux avant
5 Ana
6 Variations 1
7 My baby left me
8 Seul sous la lune
9 Vers l'infini
10 Variations 2
11 Quelqu'un qui n'a pas...
12 Les filles aiment les...
13 Variations 3
14 Les vœux de bonne année
15 Variations 4
16 Sois sanctifié

Je ne suis pas belle, je suis vivante, c'est tout

 

Note : cet article a été écrit en septembre 2012.
re Note : Daniel Darc est décédé le 28 février 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents