Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un humain dans la masse !

Un humain dans la masse !

Blog sur les sujets de la vie quotidienne. Savoir se mettre en lumière pour apprendre à évoluer. Curiosité, Neutralité, Point de vue exterieur. Ni pour. Ni contre. Bien au contraire


[ALBUM] La grande Sophie - Des vagues et des Ruisseaux - AVIS

Publié par Julien sur 28 Avril 2017, 08:23am



Après l'avoir vu en live lors d'un festival, ce serait vous mentir que vous dire que je ne suis pas tombé sous son charme ! C'est bien connu les concert aident à la découverte d'un(e) artiste. On peut trouver un album moyen, l'entendre en live, et du coup lui trouver un charme fou par la suite. C'est un peu ce qu'il se produit entre moi et Sophie en ce moment : j'ai beaucoup aimé son dernier album et moins les autres. Mais ça commence à changer. 

Des vagues et des ruisseaux est album sorti en 2009 . Après une longue pause de 2006 à 2009. En fait la grande Sophie avait envie de changement avec cet album, d'un style plus épuré , et ne plus faire des couches de guitares sur guitares. Mettre sa voix en avant en somme et des musiques plus simples. 
La pochette toute en douceur nous présente la grande Sophie assez pensive. Le titre de cet album reflète bien la réalité : la vie est en constante évolution, elle passe des petits soucis minables aux gros problèmes plus importants, pour par la suite se rassasier, ou se raviver. La vie est un long fleuve tranquille, et qui parfois s'agite, se transforme. Bref, ce qui fait aussi son charme !


Je vais mettre en avant quelques morceaux que j'aime vraiment dans l'album, histoire de vous interpeller sur quelques titres et ne pas vous perdre dans une masse. L'album à cette qualité (également un défaut) c'est d'avoir une homogénéité parfaite. Donc si vous accrochez à deux morceaux de l'album, vous êtes quasiment sûr d'être touché par l'intégralité.


Le printemps c'est joli pour se parler d'amour


> 04. Quelqu'un d'autre
Qui n'a jamais entendu cette douce mélodie au piano en guise d'introduction ? C'est le single de cet album, qu'on a pu entendre souvent à la radio. J'avais bien accroché à ce morceau. Que ce soit pour la musique ou pour le thème. Qui n'a jamais rêvé (juste une fois dans sa vie) d'être quelqu'un d'autre ? Changer de corps, de décors... Pas si sûr que l'herbe d'à coté soit plus verte à coté, il faut se méfier des apparences. Chacun de nous referme des secrets, des difficultés, qu'on masque tous plus ou moins par des sourires. La musique de ce morceau est super efficace, la voix de la grande Sophie bien mise en avant. J'aime beaucoup quand la musique décolle vraiment vers les 2.min30. De la dynamique et un texte qui fait réfléchir... Chouette morceau !


> 05. Des vagues et des ruisseaux
Femme triste qui se fait rétamer par un rhume en cinq jours, mais pour un chagrin d'amour ? Combien ? Combien de larmes coulées qui formeront des vagues, des vagues et des ruisseaux. Une blessure physique fait mal sur le coup, ça laisse une cicatrice mais avec le temps on oubli. Bien sûr le souvenir est toujours marqué par cette trace, mais on a oublié la douleur. L'amour ne laisse aucune trace physique mais peut bien faire des ravages. C'est un peu le thème de cette chanson. Le tout sur une chanson intimiste, sorte de fil rouge, sa voix sobre en guise de fil d'ariane pour nous guider dans ce labyrinthe. Le texte est bien mis en avant et j'apprécie.


> 12. La valse des adieux
Quel chœur étrange en guise d'introduction. Si ce morceau fait parti de mes favoris dans cet album, c'est que j'aime quand elle tape dans la simplicité. Très efficace, ce morceau est comme une sorte de comptine ou de musique apaisante. Une sorte de valse comme le dit si bien le titre. Je ne saisi pas toute la signification de ce texte mais parfois, pas besoin de tout comprendre pour vraiment apprécier la force d'un morceau. En gros la vie mérite d'être vécu, et tirer une croix sur des choses passées, est un pas important parfois - souvent, ..... tout le temps.


> 13. Dis quand reviendras tu ? (reprise)
Qu'est ce que j'ai pu écouter cette reprise ! Aimant beaucoup l'originale et la version de JLaubert, je n'ai pas été déçu par celle ci. Même je dirais que je la préfère peut être à la version de JLA. Cette version a quelque chose d'envoutant, d'hypnotisant. Comme si la femme qui chantait ce morceau - dis quand reviendras tu ? - était resté sur la même note, la même rengaine, comme si le disque était rayé et qu'elle répète sans cesse cette même chose qui l'obsède tant. Cette version est à la fois plus gaie que la version de Barbara (-Peut être est ce dû à la guitare sèche) mais pourtant cache bien une mélancolie profonde. Ce coté binaire, donne vraiment quelque chose de surprenant au morceau. Belle façon de conclure un album


> Les pouvoir de la tentation
Si vous avez la version "Bonus" de l'album, alors vous allez trouver une toute dernière chanson : Les pouvoirs de la tentation (version maquette). Ne vous inquiétez pas, cette chanson existe aussi sur la version "normale" de l'album. La version maquette possède un petit charme supplémentaire. Guitare sèche uniquement, on est pris et porté par la voix et les paroles de cette chanson. La musicalité rentre dans la tête, ce titre, comme tout ceux que je préfère dans l'album est très épuré, mais très "fort" à la fois.


Au final ,
Un album assez puissant qui se découvre avec le temps. J'avais quelques réticences à sa sortie et finalement je tombe sous le charme petit à petit. Tout est assez homogène, et on sent que la Grande Sophie a épuré ses musiques et taillé un peu tout ce superflu qui trainait. Un album qui met un peu de vague à l’âme, qui s'écoute un peu dans toutes les conditions. Je vous conseille d'essayer de la voir en live car c'est vraiment là que se dégage le plus d'émotions. 
 

Playlist

1. Pardonner 2:48
2. Quand Le Mois D'Avril 3:20
3. Danser Sur Le Disco 3:33
4. Quelqu'un D'Autre 3:11
5. Des Vagues Et Des Ruisseaux 3:39
6. Celui Qui Me Suivait Dans La Rue 3:10
7. Les Pouvoirs De La Tentation 2:43
8. Tu N'As Pas Cherche... 3:23
9. Dans Le Show Business 3:07
10. Ce Jour-La 2:58
11. Ta Mauvaise Foi 3:22
12. La Valse Des Adieux 3:53
13. Dis, Quand Reviendras-Tu? 4:37


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents