Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un humain dans la masse !

Un humain dans la masse !

Blog sur les sujets de la vie quotidienne. Savoir se mettre en lumière pour apprendre à évoluer. Curiosité, Neutralité, Point de vue exterieur. Ni pour. Ni contre. Bien au contraire


[AVIS] DAMIEN SAEZ et son album J'ACCUSE ! 2010

Publié par Julien sur 3 Avril 2017, 09:42am

Catégories : #Musiques, #Saez

 

Autant vous le dire de suite : si vous ne supportez pas la voix du chanteur et si vous n'aimez pas sa façon de chanter, ni ce qu'il fait depuis le début : alors c'est pas la peine, cet album n'est pas pour vous. Car sur cet album, même si il arrive à modifier ses cartes comme à chaque nouvelle sortie d'album, il n'empêche que Saez fait toujours du Saez. 

Ici nous sommes dans quelque chose qui dépote vachement musicalement tout en restant très mélodieux. J'ai presque envie de dire qu'on a un mélange de Debbie (album sorti en 2004) et de Paris (qui figurait dans son triple album sorti en 2008). On retrouve la hargne qu'on trouvait de temps en temps sur certains morceaux de Debbie ; et on retrouve aussi les jolies mélodies de l'album Paris.

Ce que j'aime c'est surtout ce schéma dont il est toujours fidèle : une montée musicale sur chaque morceau. On démarre calmement puis un instrument s'ajoute, et un autre, jusqu'à l'explosion finale. J'aime la rage qui l'habite dans chaque morceau, cette voix si particulière qui se mélange d'une parfaite façon à la musique. Et j'aime aussi ce mélange des thèmes dans les textes : il y a toujours ce suintement d'amour et de sexe qui déborde de tous cotés (Cigarettes) ; toujours cette obsession pour les filles (Lula) ; toujours cette poésie qui l'anime tant (Tricycle jaune) ... 


Et j'ai un gros coup de cœur pour Marguerite
J'apprécie Les printemps pour sa simplicité et sa force
J'aime le clin d'œil à Gainsbourg dans Des ptits sous
Et je kiffe la rythmique de Cigarettes


Évidemment quelques petits défauts comme toujours : certaines musiques qu'on a l'impression d'avoir déjà entendu dans ses précédents albums (car même si cet album est très différent des précédents, il n'empêche que certaines musiques vont forcement vous rappeler quelques anciens morceaux : mais je chipote). 

Et puis il y a ce morceau uniquement musical, qui est magnifique mais que je n'aurais jamais placé en 9ème sur l'album ! Dans Debbie, il y avait un morceau musical caché (magnifique du même genre) mais il était placé en bonus track... Résultat ici il coupe dans l'élan de l'album et on finit par le zapper un peu trop facilement. 


Donc oui j'adore cet opus, comme j'adore son triple album, comme j'adore debbie, comme j'adore... etc. Je trouve qu'il réussi son coup en proposant quelque chose de très nouveau (dans la musique surtout) ! Évidemment dans les textes, il y a parfois de la redondance, mais cet album forme un tout (d'ailleurs dans le livret on nous balance toutes les paroles d'un bloc, sans séparer les morceaux des uns des autres, ce qui donne l'effet d'un unique et énorme pamphlet !). Et puis j'ai l'impression que cet album est a écouter, d'abord, plus qu'à lire. Dans Debbie on sentait ce travail précis sur les mots, les textes, les phrases. Tout était lent, posé, calme et précis. Ici les mots sont balancés à fond, comme un flow qui ravage tout sur son passage et la musique dépote grave. Bref c'est un autre état d'esprit, un autre univers, tout en restant du saez ! 

Alors oui c'est pas non plus du grand art, le chef d'oeuvre, mais ça fait toujours plaisir : et pour faire son jogging c'est parfait !
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents