Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un humain dans la masse !

Un humain dans la masse !

Blog sur les sujets de la vie quotidienne. Savoir se mettre en lumière pour apprendre à évoluer. Curiosité, Neutralité, Point de vue exterieur. Ni pour. Ni contre. Bien au contraire


La réalité est elle la même pour tous ? Chacun son monde, Chacun son miroir

Publié par Julien sur 8 Avril 2017, 14:17pm

Catégories : #Questionnements, #Spiritualité

 

Je m'attaque a un sujet un peu spécifique. A la fois qui coule de bon sens et à la fois qui bouscule certaines pensées traditionnelles. On va dire que pour la personne qui se lève chaque matin, qui ne veut pas voir plus loin que le bout de son nez et qui ne se remet jamais en question, ça risque d'être un discours un peu étrange !

Tout ce que je dirais dans cet avis, est qu'un point de vue. Le mien. C'est pas LA verité, juste UNE vérité, la mienne. Je propose, et vous disposez ! ;) Y'a surement à boire et à manger, c'est comme pour tout, faites le tri de ce qui vous parle ! 

 

L'être humain est un amas d'émotion, d'idées, de pensées. Pour moi, le monde que l'on perçoit, c'est un peu comme si on avait des lunettes devant les yeux . Des lunettes déformantes : chacun à sa paire de lunette . Quel monde voit on dans nos lunettes ? Tout simplement le monde qu'on s'est bâti depuis la tendre enfance. Avec nos yeux d'enfants on s'est créé des barrières, des idées, des peurs, des frustrations. Chaque enfant a évolué dans une famille différente, avec des règles différentes et des vécus différents. Au final, deux adultes de même age, verront chacun LEUR réalité, à travers LEURS lunettes. Pourquoi quand je croise cet homme lambda dans la rue, avec ses cheveux bruns et sa longue barbe, j'ai un sentiment de sécurité au premier regard ? Alors que mon voisin bizarrement, le perçoit totalement différent , une notion de peur, ou d'insécurité par exemple ? Cet homme barbu n'a rien demandé à personne, il est ce qu'il est. Évidemment, inconsciemment le bonhomme va renvoyer quelque chose du passé chez l'un et chez l'autre. Et a partir de ce moment là, l'effet "lunettes déformante" entre en jeu. Le but : savoir identifier ces instants de vie qui entrent en résonance avec quelque chose en moi et qui me met mal à l'aise.


Le monde qui nous entoure est à la fois le même pour tous (on voit tous cette table, cet arbre, cette personne dans la rue) mais aussi à la fois très différent. Chaque chose qui se trouve dans ma réalité entre d'une certaine manière en résonance avec moi, mes émotions, ma perception. C'est comme ça qu'on se retrouve parfois à parler d'une même personne avec un ami et tous les deux nous n'avons pas le même point de vue (l'un va le trouver vraiment trop maniaque et l'autre plutôt trop timide par exemple). Et si le monde qui nous entoure n'était pas un miroir géant de nous même ? Un reflet de nos états de consciences .

Chaque chose qu'on peut mettre en évidence chez une personne et qui va nous froisser, (ou titiller ou interpeller) serait un point à travailler sur nous même. Pourquoi subitement je me met en colère contre cette personne ? Cette personne n'est elle pas un reflet de mon passé ? Pourquoi est ce que j'emballe subitement ? Cette discussion n'est elle pas entrain de me souligner un point de ma personnalité que j'aurais à travaillé ? Si ça me froisse, il doit bien y avoir une raison.

Bizarrement, la personne en face me dit que je m’énerve pour si peu. Alors c'est vrai, au fait, pourquoi ça m'enerve autant après tout ?

Tant qu'on ne mettra pas en lumières ces "problèmes", nous allons toujours réagir de la même manière. La même situation nous agacera encore et encore. On se retrouvera encore et encore dans des situations qui nous mettent mal à l'aise.

Mettre en lumière, c'est prendre conscience d'un schéma inconscient. Le monde qui nous entoure, pour peu qu'on soit un minimum présent à soi même et un minimum réceptif aux choses qui nous entourent, peut nous permettre de nous rendre compte de toutes nos "faiblesses".

Il suffit de vivre et de prendre du recul : pourquoi aujourd'hui je m’énerve contre la femme du mac drive ? Juste parce qu'elle n'arrive pas à saisir ma commande ? Juste parce qu'elle me fait répéter ? Et si j'avais sans le vouloir créé cette situation pour me faire prendre conscience que j'ai quelque chose à "travailler" à ce niveau là ? Peut être parce que je m’énerve sur cette pauvre femme parce que moi même , j'ai du mal à m'exprimer dans ma vie de tous les jours ? à voir....

Quand une situation comme ça arrive et que vous sentez une colère montez en vous, prenez le temps de réfléchir et de prendre du recul : voyez que la colère commence à vous envahir, et demandez vous pourquoi ? Voyez que vous êtes dans un effet de "Réaction" à quelque chose


Résumons :
- Chaque chose est "neutre" à la base. C'est notre regard que nous portons dessus qui la modifie.
- Les autres sont un miroir de nous mêmes. Et quand y'a un soucis, un bouton sur le visage, par exemple, ça sert à rien de s'acharner sur le miroir, mais il vaut mieux l'enlever sur soi directement.

- Notre réalité se construit par nous même et ce même de manière inconsciente. Il faut juste trouver les schémas inconscients qui nous redonnent constamment parfois les mêmes épreuves (Pour faire très simple et un peu rapide : je suis petit, je vois ma mère se faire taper par mon père, je prend ça pour de l'amour du haut de mes 4ans, résultat plus tard, je vais tomber sur des mecs qui me frappent car inconsciemment j'ai mis une notion d'amour sur une mauvaise chose.)

- L'univers est bien fichu et il nous propose tout un tas d’expérience, adéquat pour notre évolution (dans les rencontres que l'on fait ou les expériences que l'on rencontre). Faut il encore pouvoir saisir les perches et comprendre les messages. Sinon ça se répétera jusqu'à ce qu'on comprenne définitivement le message. Quand vous vous foulez la cheville, essayez de comprendre pourquoi votre cheville s'est mise au mauvais endroit, au mauvais moment.

- Ne soyez plus dans la "Réaction" d'une situation, mais plutot dans l'action plus juste et reflechie.

Conclusion .
A chaque réveil, un jour nouveau. Le monde est un miroir géant de nous même. Chaque situation de vie, chaque personne que je rencontre, c'est une partie de moi. Quelque chose que j'apporte dans mon experience.

A moi d'être présent le plus possible à chaque nouvelle journée qui commence. Le hasard peut me faire croiser une personne dans la rue, le hasard peut me faire entendre une conversation qui va me faire prendre conscience d'un nouvel élément. Pour moi le hasard n'existe pas. L'univers fait en sorte de nous servir sur un plateau les choses dont on doit prendre conscience.

Faut juste laisser son intuition faire, se laisser porter et être présent à son corps, ses émotions, ses ressentis. Bref, le monde n'est ni beau, ni mauvais. C'est juste le regard qui se pose dessus qui change la donne ! :)

Pour aller plus loin :
Pour les plus interessés, voici une petite vidéo sympathique "Que sait on vraiment de la réalité". Qui peut vous donner quelques nouvelles pistes :


http://www.youtube.com/watch?v=rCluGf7GlMY

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents