Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un humain dans la masse !

Un humain dans la masse !

Blog sur les sujets de la vie quotidienne. Savoir se mettre en lumière pour apprendre à évoluer. Curiosité, Neutralité, Point de vue exterieur. Ni pour. Ni contre. Bien au contraire


[AVIS] Mulholland Drive, le film CULTE de David Lynch

Publié par Julien sur 11 Mai 2017, 13:32pm

Catégories : #Films, #Experiences, #Questionnements, #Series

 

David Lynch est d'actualité en ce moment :

1) Il vient d'annoncer qu'il ne ferait plus de film (shit!)
Et 
2) En MAI déboule la suite de TWIN PEAKS. 
La saison 3 !

Après une SAISON 1 de 7 épisodes et une SAISON 2 de 20 épisodes, le voilà de retour 25 ans plus tard pour une SAISON 3 !
La série date de 1991. Elle a révolutionné le genre. Mais ce n'est pas le sujet de cet article.

Donc je retourne au sujet : 

MULHOLLAND DRIVE
- Film sorti en 2001


INTRODUCTION..

Ma première fois avec Lynch date de 2009. A vrai dire Mulholland drive est le deuxième film de lynch que j'ai vu, car avant celui ci j'ai eu l'occasion de voir Sailor et Lulla avec Nicolas Cage : film qui a obtenu une palme d'or à Cannes en 1990. Quand j'ai vu SAILOR ET LULLA, c'était par un pur hasard, le dvd était dans le même coffret que celui de PULP FICTION, donc par curiosité j'ai pris le coffret pour revoir Pulp Fiction et pour découvrir Sailor et Lulla. 

A ce moment là je ne connaissais Lynch que de nom... je ne connaissais pas son style, ni ses précédents films (je n'ai jamais vu Elephant man...). Et en voyant Sailor et Lulla, j'ai senti quelque chose de très étrange dans ce film, dans l'image, la construction et dans la présence de quelques bizarreries. En plus de ça, j'ai été bluffé par la musique. Bref, j'étais entrain de découvrir sans le savoir la signature de Lynch. Tous ces petits trucs qui font que ces films sont particuliers. 

Après avoir discuté autour de moi de ce film et de ce réalisateur, on m'a fait savoir que c'était de loin le “moins bizarre” de Lynch. Qu'il était assez simple à comprendre et qu'il ne partait pas dans tous les sens. Je n'ai pas pu dire le contraire puisque c'était mon premier, mais j'avais une petite envie de voir ce qu'était un vrai film “bizarre” de Lynch. On m'a légérement evoqué un film de lui, comme étant un chef d'oeuvre, dans la mesure où l'on accroche au truc : MULHOLLAND DRIVE. Quelques mois plus tard, je l'ai vu dans un rayon de promo, et par curiosité je l'ai pris...


LA JAQUETTE...

J'avoue que ce jaune orangé qui se dégage sur la jaquette du dvd m'a bien tapé dans l'oeil dès les premiers instants. J'ai été comme subjugué dès le départ par cette image. Cette route qu'on devine, ce panneau hollywood au loin, et surtout ces deux visages féminins regardant vers quelque chose d'inconnu, qui parait mystérieux et effrayant à la fois vu leurs traits légérement appeurés. Quand on regarde le synopsis derrière, tout laisse à croire à un film assez banal et classique avec un scenario très basique.

'Une jeune femme qui subit un accident de voiture entrainant de ce fait une amnésie. Cette fille va donc se réfugier, par hasard chez une apprentie commédienne. Toutes les deux vont chercher à trouver la véritable identité de cette femme amnésique, qui possède sur elle une liasse de billets vert et qui se fait passer pour une certaine Rita. 


On m'a bien averti. La première fois qu'on regarde ce film, il y'a 99% de chance qu'on ne comprenne pas tout, voir rien du tout, du premier coup. J'avoue que ce genre de film qu'on annonce un peu trop complexe dès le départ et qui mérite 40 visions pour comprendre un bout de quelque chose, ça me rebute un peu. Mais j'avais le dvd, il fallait bien se lancer quand même. 

~


ET J'AI MIS LE DVD... 

Autant vous dire que la première fois qu'on voit ce film, il y'a deux possibilités : soit on deteste tout et on se dit que faire un film comme ça, c'est quand même vachement abusé. Soit on est pris dans le truc, par la magie du film et on est comme hypnotisé par le film. Car après l'avoir vu une fois, j'ai pas compris grand chose, tout était un peu trouble, mais j'avais qu'une envie : rallumer et remettre le film. 


J'ai plusieurs raisons à cela :


Les actrices : elles sont vraiment magnifique dans ce film. La perfection même. A vrai dire on se demande même, si on est pas dans la réalité ou non, on oublie totalement qu'on a des actrices à l'écran. Le film gravite principalement autour de ces deux jeunes femmes, et la précision de jeu est incroyable. Naomi Watts, la blonde dans le film, qui joue le rôle de Betty, va forcement vous laisser bouche bée dans la scène où on la voit répéter pour un rôle. Quant à Laura Harring, la brune, qui joue le rôle de Rita : c'est la même chose, bien que plus effacée dû a son amnésie, elle reste particulièrement percutante. Surtout dans la deuxième partie du film où tout son charme et sa force se dévoile au grand jour. Les deux filles sont parfaites et ça parait tellement naturelle cette complicité qui crève l'écran. Un scène entre les deux filles et particulièrement renversante (je ne peux pas dire laquelle pour ne pas reveler l'intrigue). 

¤

La musique : evidemment la musique est plus que fondamentale dans ce film. On a l'impression que la musique, les silences et la façon dont les acteurs ont de prononcer les mots et les phrases, tout cela forme un tout plus que jouissif. A voir en VO, je pense pour apprécier toute cette diction particulière, et pour tout ressentir au mieux. Le thème global du film est parfait (c.f le lien plus haut), angoissant, un peu flippant, mystérieux, bref à l'image du film. Toutes les musiques sont de cet ordre. Celui qui s'occupe des musiques des films de Lynch est toujours le même et je crois qu'il fait un sacré bon boulot.

¤

L'image : là aussi c'est bluffant, les couleurs sont vachement prononcées et mises en évidence. Du bleu, du rouge, du jaune. Ce sont ces trois couleurs qui me viennent à l'esprit quand je pense à ce film. Je ne sais pas ce que Lynch met dans l'image mais toujours est t'il qu'on est comme hypnotisé par tant de beauté. Quand il film la ville, la nuit, vu d'une colline, ça rend l'effet voulu : un effet de grandeur et de vertige. Quand le film commence on a tout simplement l'impression de se trouver dans un rêve eveillé. 

¤

Les bizarreries : en effet, le dernier point marquant du film, quand on a visionné une première fois, c'est aussi ça : des choses totalement loufoques et surement très “lynchéenes”. Certaines scènes sont totalement loufoques et nous font dire que ce film est tout sauf banal. Durant tout le film on a cette désagréable impression d'être un intrus entrain de regarder quelque chose qui nous échappe totalement. On ne comprend pas toujours les réactions de certains protagonistes, et on ne les comprendras toujours pas après 3 ou 4 visions du film. Mais malgré tout, c'est prenant (pour peur qu'on accroche à cette atmosphère et à ce style) et on a envie encore et encore de revoir le film. 

Voici les quatre choses qui marquent d'emblée dès qu'on regarde ce film pour la première fois. Et coté scenario, la première fois autant vous dire que vous allez être largués ! Si on comprend au début qu'une fille est amnésique et qu'elle va faire la rencontre d'une deuxième (betty) et que toutes les deux vont partir à la recherche de l'identité de cette RITA, on comprend moins par la suite tout ce qui en découle. Le film dure deux heures trente et la dernière demi heure qui est censé vous remettre un peu les pendules à l'heure, ne fait que vous troublez encore plus !


Il faut savoir que les chapitres ne sont pas disponibles, alors une fois qu'on a vu le film une fois, on a pas d'autres choix que de le regarder une deuxième fois. De toute façon il est préférable de le regarder d'une traite. 

~

(Attention le paragraphe suivant peut révéler quelques petites choses pour ceux qui veulent garder la surprise)

SPOILERS !

Alors evidemment ce film ne plait pas à tout le monde car finalement, il n'y'a aucune explication concrète à ce film. Chacun s'imagine un peu ce qu'il veut même si malgré tout, une trame est compréhensible quand on a vu le film par deux fois. On comprendras assez vite que le film est coupé en deux. Une grosse partie de 2h où l'on est dans un rêve et un délire total de la part d'une des deux filles (la blonde en l'occurence). La dernière demi heure, nous met la dévoile la verité au grand jour et on se rend compte que toute la première partie n'est qu'un délire cerebral de Betty. Tout ce qu'on prenait pour vrai dans la première partie n'est enfait que du faux et archi faux. Tout s'emboite, ou presque, j'ai envie de dire une fois qu'on a les deux parties ensemble. Les personnages trouvent presque tous une position crédible et quand on commence à comprendre tout ça, on se dit que lynch est vraiment très fort. 

FIN SPOILERS !


~

CONCLUSION..
Soit on adore, soit on deteste. Je ne vois pas comment on peut être dans un juste milieu avec ce film ? La musique envoute, l'image également. Les actrices sont sublimes et l'ambiance générale sort du commun. On a vraiment l'impression d'être dans un monde parrallele, dans un monde ailleurs. En tout cas, on a vraiment l'impression d'être partout sauf dans un film banal et commun. Je recommande à tous, au moins pour “tester”. Et si à la fin du film vous n'avez qu'une envie : de jeter le dvd, alors il ne faut pas forcer... 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents